lundi 22 février 2010

Café Décroissance à Lens : 3ième édition

Rendez-vous ce jeudi 25 février à partir de 19h au café L'Estrade, rue Spriet à Lens pour continuer de débattre de la décroissance, et nous utiliserons pour cela le documentaire de Jean-Claude DECOURT, "Simplicité volontaire et décroissance".

lundi 15 février 2010

green washing-green lavage de cerveau-green consommation. So, green is beautiful, et Green-business sauvera la planète



Les copains, ça sert à ça, vous faire découvrir le meilleur du net, et notamment cet entretien avec Romain Felli, « L’écologie est devenue un facteur de légitimation de l’ordre existant », que vous pouvez lire sur le site article11.info

Romain Felli auteur en 2008, de "Les Deux âmes de l’écologie" aux Editions l’Harmattan.
Une lecture de l'ouvrage sur le site du GRAPPE (Groupe de Réflexion et d'Action Pour une Politique Écologique)

Les copains : rezo.net

mercredi 10 février 2010

Sobriété et énergie : quels nouveaux modes d’organisation de la société ?

Projection, conférence et atelier-débat organisés par Révolutives, Chiche ! et Virage Energie Nord Pas de Calais les 12 et 13 Février 2010 à Lille

Vendredi 12 février 2010 – 19h30 : Projection - débat

Huis clos pour un quartier – Documentaire de Jacques STEYER

France / vidéo / couleur / 2007 / 52 minutes / www.mille-et-une-films.fr

à l’Univers, 16 rue G Danton à Lille - 19h30 accueil par Chiche Lille !

Un film d'utilité publique !
Aux abords d'une petite ville, un vaste terrain sera bientôt constructible. La municipalité voudrait en profiter pour initier une opération innovante. Autour de la table, des élus volontaires, de jeunes urbanistes qui veulent en finir avec la banlieue pavillonnaire, des promoteurs et un architecte qui défendent leurs intérêts. En s'immisçant durant plusieurs mois dans les tractations entre les différents acteurs, le film saisit sur le vif la dérive d'ambitions politiques pourtant réelles et sincères et fait émerger une réflexion sur l'urbanisme et la démocratie locale.
Projection suivie d’un débat sur l’implication citoyenne dans la construction d’un projet urbain en présence de :
- Vincent Boutry du Collectif de l’Union www.collectifunion.com
- La Brique www.labrique.net


Samedi 13 février 2010 – 9h30-17h30 : Conférence et atelier-débat A la MRES , 23 rue Gosselet à Lille - salle beffroi

9h30 Accueil des participant-e-s

10h-12h :Conférence – débat : Scénario facteur 4 sans nucléaire et acceptabilité sociale en Région Nord Pas de Calais :
- Intervention de l’association Virage Energie Nord Pas de Calais
- Intervention de Sandrine Rousseau, maître de conférences en Sciences Economiques à l’Université Lille 1

12h-14h : Buffet prix libre - auberge espagnole

14h-17h30 Atelier – débat
- Les « Transition Towns » : préparation à l’après-pétrole Intervention de Luc SEMAL

L'un des postulats des Transition Towns étant l'imminence d'un déclin de la production pétrolière mondiale, ils estiment devoir réfléchir dans un contexte d'urgence radicale. La prise en compte de cette contrainte extérieure et nonnégociable dans leurs Plans locaux communaux de descente énergétique, les oblige à se poser la question de la sobriété : "consommer moins" et pas simplement "consommer mieux" ou "autrement". Toute leur énergie est alors consacrée à la
construction d'un imaginaire positif et d'un futur plus sobre et optimiste : comment vivre bien en 2030 avec peut-être déjà 10 fois moins de pétrole qu'en 2010 ?

- Autonomie et expérimentation collective en milieu rural intervention de Abri&Co

Abri&Co est une initiative de l’association Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne (MRJC) du Nord-Pas de Calais sur la commune de Ergny (62). Ce lieu d'expérimentation collective a vocation à faire réfléchir sur la place des jeunes en milieu rural en conjuguant recherche d’autonomie et émancipation individuelle et collective.

mercredi 3 février 2010

FESTIDAL : le DAL Nord/Pas de Calais fête ses 15 ans


FESTIDAL

du jeudi 25 au samedi 27 février

Salle du gymnase, place Sébastopol à Lille


Avant d’expliquer les objectifs du FESTI DAL, il est nécessaire de faire le point sur ce qui nous est arrivé.

- fin novembre, la mairie est tout à fait d’accord sur le principe d’une série d’activités sur une semaine
- pendant presque deux mois, nous attendons la décision finale. Pendant ce temps, nous élaborons un programme plus précis ; ce qui est énorme travail car cela consiste à contacter tous les artistes et à faire coïncider leurs planning.
- 25 février, le couperet tombe : la salle n’est accordée que pour trois jours !!!

L’argument avancé pour expliquer cette modification a été que la ville ne pouvait laisser la salle durant une semaine à une association car cela aurait créé un précédent. Argument tellement faible que l’on peut se poser des questions sur la véritable raison de ce changement d’attitude.

On pourra toujours épiloguer sur la place donnée à certaines associations. On se rend compte que cela a du mal à passer dans certaines structures décisionnelles au niveau politique.

—————————

Nous avons dû réduire fortement nos « ambitions ».

Nous avons donc fait l’impasse sur toute la partie récréative réservée aux jeunes le mercredi après midi (ateliers clown, jonglerie, acrobatie, Flamenco). Cela nous attriste beaucoup.

Nous avons fait le pari de la solidarité avec la cause défendue par le DAL npdc depuis toujours. Cela signifie que les artistes nombreux vont exposer durant seulement trois jours. Ce sera l’occasion de montrer tout le travail militant de nombreuses personnes. Sur ce terrain, nous le devons principalement à une personne. C’est cet ensemble qui nous fait rebondir de façon positive à ce coup du sort et qui nous permet d’être encore, malgré tout, optimistes.
Bien entendu, c’est toute la partie musicale qui en a pris aussi un coup de la décision municipale. Nous avons dû laisser de côté de nombreux groupes qui étaient partants pour participer à ce qui devait être une fête du logement. Nous sommes soulagés de voir que les groupes concernés ont compris la situation. Nous espérons faire appel à eux une autre fois.

—————————

Le FESTI DAL est l’occasion de fêter les 15 ans du DAL Nord/Pas-de-Calais.

Il est surtout le moyen de mettre en avant la problématique du logement et de dire que la situation est grave.

Il est temps de réagir. Il est temps de montrer les vrais problèmes.
On peut le faire de façon festive mais il faut le faire.

Merci à tous ces artistes qui vont participer à toutes ces activités.

Merci aussi à tous les artistes qui avaient donné leur accord et que l’on pourra pas voir sur scène.

Jeudi 25 février

18H « Cassure du mur »
18H15/19H00 Vernissage de l’exposition (sur invitation)

Soirée musicale ; entrée 5 €

19H00 /20H00 Goun

20H00 /22H00 Bande à Paulo + G. Ciancia


Vendredi 26 février

14H00/18H00 Exposition /Vente

Soirée musicale ; entrée 5 €

19H /21H Groupes irlandais
21H/22H Outre Mesure


Samedi 27 février

14H00/17H00 Exposition /Vente

A partir de 17 h, entrée 5 €

17H00 / 18H00 Théâtre par la compagnie UCODEP : spectacle participatif sur ———————————l’histoire et son appropriation personnelle avec les———————————habitants du quartier de Fives
18H00/19H00 Conférence-débat Albert Jacquard
20H30 / 23H30 Bal folk : Entredeux, Ch’tites bourrées, Pantouflards


www.dalnpdc.org