mercredi 21 octobre 2009

Go hom(ONT)e !

"Le résultat d'un bon gouvernement est de donner plus de prix à la vie, quand, au contraire, un mauvais en diminue le prix..."
Henry David Thoreau

Ils étaient trois dans l'avion
il s'est trouvé aussi un pilote pour le conduire...

vendredi 9 octobre 2009

du 12 au 17 octobre 2009 : Les journées de l'eau

L'association eau... secours 62 vous propose trois rendez-vous :

# lundi 12 octobre 2009 : Ciné débat à partir du film « Un monde sans eau ? » de Udo Maurer au Cinémovida à Arras 20h30 (entrée : 4€)

# jeudi 15 octobre 2009 : Conférence débat avec Jean-Luc Touly, responsable eau de la fondation France Libertés de D. Mitterrand, fondateur de l’ACME France, auteur de « L’eau des multinationales », et ancien de Compagnie Générale des Eaux. Organisé avec Attac Artois-Ternois. À l’IUFM d’Arras 19h30 (IUFM : amphi Derisbourg, Arras, 37 rue du Temple).

# samedi 17 octobre 2009 : À Loos en Gohelle, salle Duvauchelle, de 13h30 à 18h00 : FORUM de L’EAU avec
13h30 : Présentation de l’association Eau Secours 62
14h15 : La question de l’’eau dans le Bassin Minier avec La chaîne des terrils-CPIE
15h30 : Table ronde
o Les enquêtes sur le prix de l’eau en France : les différences gestion publique, gestion privée, l’action de certains maires vis à vis des multinationales de l’eau avec l’UFC Que Choisir Artois
o Une gestion en régie publique existante dans le 62 : production, distribution, calcul du prix de l’eau en régie avec le SIVOM du Béthunois
o L’eau dans la ville à Loos en Gohelle : préservation de la ressource avec Jean-François Caron, maire, conseiller régional, et l’équipe chargée de l’environnement à Loos
17h45 : Apéritif républicain

Toutes les infos et le programme sur le site de l'association

mardi 6 octobre 2009

Nous étions là !

La marche citoyenne du 3 octobre 2009 co-organisée par Fraternité Migrants et Terre d'Errance a rencontré un vif succès, avec la présence des représentants de ces mouvements, des simples citoyens, des syndicalistes, des élus, des membres de différents partis politiques et... en toute modestie votre hôte.

Départ de la gare de Lens.


Ils étaient des milliers à Colmar (Photo de Nouara Scalabre)


Ils ont été plus de deux millions à participer à la votation citoyenne : pour ou contre la privatisation de la Poste.
Lisez ICI la déclaration du Comité National contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal.

vendredi 2 octobre 2009

Marche citoyenne : Fraternité pour les migrants

Fraternité Migrants et Terre d'Errance vous donnent rendez-vous le samedi 3 octobre 2009 :

* Soit à la gare de Lens, à 15h00.
* Soit au rond point des droits de l'homme (en face du commissariat, rue François Courtin) à Liévin, à 16h00.

Le point d'arrivée de la marche se trouve sur la place de la mairie d'Angres, à proximité du camp de migrants vietnamiens. Plusieurs prises de parole sont organisées.

Le retour vers les deux points de départ est prévu.


Depuis le lundi 21 septembre, le nettoyage des camps de migrants du calaisis a démarré. La destruction des jungles ne règle rien. Les migrants, dispersés dans le Nord Pas-de-Calais et le long du littoral voient leur situation empirer. Le gouvernement et sa police ont tenté une opération médiatique; il n'est pas dit qu'ils aient atteint leur objectif.

Dans le bassin minier et dans le béthunois, autour des camps de migrants d'Angres (vietnamiens) et de Norrent-Fontes (érythréens), nous continuons à penser que la solidarité est la seule réponse possible à la répression que subissent les migrants.

Le bassin minier du Pas-de-Calais a toujours été une terre d'accueil, qui a su s'ouvrir à des migrations diversifiées. Aujourd'hui, et en opposition déterminée à la politique Sarkozy-Besson, nous continuons à le clamer haut et fort : Les migrants sont les bienvenus chez nous !

Les collectifs d'Angres (Fraternité Migrants) et de Norrent Fontes (Terre d'Errance) vous appellent à participer à une Marche citoyenne, le samedi 3 octobre 2009, entre la gare de Lens et Angres, à proximité du camp de migrants vietnamiens.

Lors de cette marche citoyenne, nous souhaitons que puissent s'exprimer toutes les sensibilités portées par les bénévoles qui sont au contact des migrants depuis de nombreux mois :

* contre les traitements inhumains que les migrants subissent : destruction des camps, intimidation par la violence, centres de rétention, expulsions.
* pour l'abrogation des lois Dublin II.
* pour la liberté de circulation et d'installation.
* contre la poursuite des politiques migratoires officielles.